vendredi 11 avril 2008

Un 25 décembre pas comme les autres

Cirage_de_chaussures___No_l  Siesta_sur_le_toit

Alors que l'effervesence devait battre son plein à Paris au moment des fêtes de Noël, ici, à Lahore, la journée du 25 décembre se déroula paresseusement. Après le déjeuner cuisiné dans la minuscule cuisine du Regale Inn, petit passage traditionnel au KFC situé à quelques mètres de là pour le dessert. On y trouve les seules glaces qui ne risquent pas de nous mettre l'estomac sens dessus dessous. La majorité du personnel est sourd-muette et l'on passe sa commmande en utilisant les signes présentés sur des panneaux près des caisses. L'ambiance y est des plus détendues et l'épreuve de la communication est systématiquement surmontée avec brio par les deux parties. Sourires chaleureux et rires fusent tandis que se déroule l'échange de gestuelle. Les initiatives de ce genre ne sont pas rares à Lahore où se trouve la plus célèbre école pakistanaise pour sourd-muets et a fortiori, la plus grande communauté de sourd-muets du pays. Retour au guesthouse des sourires plein les yeux. Installé en plein soleil, Vladimir enduit nos chaussures de graisse puis passe le reste de l'après-midi à somnoler paresseusement sur le toit du Regale. Après les mois précédents passés dans le froid, ce bain de soleil est vécu comme une vraie cure de jouvence.

Picture_028  Picture_045   

Pour ce soir, Malik a entrepris d'organiser un grand barbecue sur la terrasse et nous prépare un cadeau de taille: les frères Sain en concert rien que pour nous au Regale Inn. Le moment venu, Gonga fait son entrée accompagné de son frère et de sa petite fille. Avec eux, trois autres personnes: leur frère et deux amis auquels Gonga enseigne son art. Paroles chaleureuses et voeux sont échangés entre les Sain et notre petit groupe intimidé. Puis les joueurs de dhôls s'élancent pour notre plus grand bonheur.

Picture_035  Picture_024

Picture_038bLe concert ne pourra pas s'éterniser, car Gonga et Mithu sont attendus pour trois autres concerts ce même soir. Nous leur sommes reconnaissants d'être venus nous rendre visite malgré leur soirée chargée. Au moment de partir, les frères serrent les mains de chacun avec force chaleur et nous expriment de nouveau tous leurs voeux. Gonga invite sa petite fille à faire le tour de l'assemblée pour nous dire au revoir.

La relève musicale est assurée par Mohammad Ali Sain et la soirée se termine dans la danse. A plusieurs milliers de kilomètres de là, on dévore des dindes truffées de marrons et des bûches au chocolat.    

Posté par TKatia à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Un 25 décembre pas comme les autres

Nouveau commentaire