jeudi 6 mars 2008

Ames sensibles s'abstenir

Mes amis, il est temps de sortir de notre long mutisme. Avant de reprendre le récit là où nous l'avions interrompu, c'est-à-dire, à Lahore, voici quelques explications à notre silence. En préambule, j'exhorte les âmes sensibles à passer leur chemin. Les images des Iles Andaman peuvent provoquer chez certains sujets des crises de larmes, susceptibles de dégénérer rapidement en dépression profonde. Symptomes permettant de détecter un terrain propice au développement de la dite éruption:
- Séjour prolongé du sujet entre les latitudes 30°N et 60°N de la Terre sur la période courant d'octobre à avril
- Teint cireux, poches sous les yeux
- Recours compulsifs aux drogues suivantes: tablettes Milka, chocolats Kinder, KitKat, Mars, Nuts, etc. Dans le cas d'un recours répété au pot de Nutella, contacter sans attendre le médecin traitant.
- Amnésie du sujet à l'évocation de ses dernières vacances.

Assez parlé, voici l'explication en images. Vous allez enfin comprendre pourquoi, durant tout notre séjour aux Andamans, Vladimir et moi-même ne vous donnions aucune nouvelle. Nous étions tout bonnement dé-bor-dés.

iles_464bis iles_470  iles_456

iles_447  iles_357  P1140088 

P1150091  P1210345  Picture_799   

Maintenant que vous vous êtes rempli les yeux de belles choses, voici ce qui nous empêcha de tenir le blog à notre retour des Andamans. Âmes sensibles passez de nouveau votre chemin... L'image de ce malheureux dans son lit d'hôpital pourrait bien faire chavirer votre coeur. Vous remarquerez la présence sûre, mais discrète, d'une infirmière en civil.

P2090767bis

Posté par TKatia à 13:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Ames sensibles s'abstenir

Nouveau commentaire