vendredi 9 novembre 2007

Le desert de Gobi

Il y a bien longtemps que nous n'avons pu vous donner de nouvelles precises. Je dois remonter les pendules de ma memoire pour vous faire tout de meme le compte rendu definitif de notre passage dans le desert de Gobi ou nous avons passe une dizaine de jours. Pour vous le situer, ce desert qui s'etend d'Est en Ouest sur toute la partie laterale Sud de la Mongolie, deborde aussi sur la Chine.

               mongolie

Comme certaines de nos photos ne le montrent pas, il est surtout constitue d'etendues rocailleuses qui alternent avec de spectaculaires chaines de montagnes. On y trouve a certains endroits des dunes de sable qui culminent prafois a 300m.

DSC03153Nous avons ainsi vaillament escalade celles de Khongoryn Els pour contempler le coucher du soleil, certains d'entre nous allonges sur le sable, d'autres dessous. Apres cette belle escalade nous avons passe la nuit dans la yourte d'un Mongol remarquable. Si vous passez par la, arretez-vous chez lui: il n'hesitera pas a utiliser toute sa reserve de bois pour vous rechauffer et partagera avec vous tout ce qu'il a. Sachez a ce titre que le bois est, dans ces contrees, une denree rare et precieuse. Notre hote utilisait d'ailleurs les epaisses racines des buissons nains qui recouvrent la region. Les Mongols brulent en general des bouses de chevres et de yaks d'ou une combustion ephemere qui assure surtout la preparation des repas et rechauffe peu.

DSC03212Quant aux routes, si l'on peut s'exprimer ainsi, elles n'existent pas. Ce sont des traces de pneus plus ou moins affirmees qui, comme partout en Mongolie, determinent le chemin a prendre. D'ou des routes souvent cabossees qui ne permettent qu'une vitesse moyenne de 30 a 50 km/h. Notre plus grand record fut une pointe a 75 km/h sur plusieurs centaines de metres. Nous avions tout bonnement le sentiment de voler. D'ou notre etonnement et notre bonheur d'arriver dans la ville d'Arvayheer et d'y trouver... une route goudronnee!

Je passe sous silence dans ce message les nombreux problemes mecaniques et frayeurs qui seront detailles dans un message ulterieur par Justin, en anglais. Pour vous mettre en haleine voici pele-mele un florilege:

- les garcons se perdent de nuit dans les montagnes autour de Yolin Am.
- nous sommes perdus, en pleine steppe, avec 3 pneux creves. De nuit bien sur.
- nos suspensions se cassent, a 100 lieues de toute ville

Profitez enfin de nos photos. Quant a nos aventures dans l'Ouest de la Mongolie, ce sera pour les jours a venir.

Posté par TKatia à 14:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Le desert de Gobi

Nouveau commentaire